Deuxième neuf

Le 10e trou est une normale 5 qui permet une Revanche et un bref répit.  Il offre l’opportunité de réaliser un oiselet.  Les longs cogneurs auront l’occasion d’atteindre le vert en deux alors que les autres l’atteindront avec un coup d’approche à leur portée.

Dès le départ, il est important d’enligner son coup vers la partie centre gauche de l’allée.  Mais attention, la forêt à gauche vient très rapidement pour un mauvais départ ou pour une très longue balle. 

Quant au côté droit, une armée de conifères serrent les rangs.  De plus, ils intimident en occupant le tiers du champ de vision des jalons reculés.  Si votre coup initial s’y retrouve ou s’il est trop près des arbres, vous devrez composer avec un second coup risqué : sortir du bois, longé l’imposante rangé d’arbres ou contrôler la direction et la distance vers la gauche car l’allée bifurque sur la droite.  

Un coup de départ précis est essentiel à vaincre ce trou, à première vue facile.  Ensuite, le succès est tributaire du coup d’approche.  L’entrée du vert est étroite et légèrement surélevée.  Deux fosses de sable attendent les balles; celle de droite empiète un peu sur le devant de l’objectif.

Le vert est assez plat mais il surprendra plusieurs joueurs sur sa partie arrière.  Les balles, tant sur un coup d’approche que sur le coup roulé, auront fortement tendance à glisser vers l’arrière.  Conseil : il faudra une balle mordante ou une balle en parachute si vous attaquez un drapeau à l’arrière.

La Revanche

Normale 5

Vidéo produite en 2010

Cette normale 3 a été baptisée le Château d’eau.  C’est un clin d’œil à l’environnement et au parc, non loin du 11e trou, où se trouve une prise d’eau potable de la ville de Loretteville (1964), maintenant ville de Québec.

Pour en revenir au golf, la difficulté se rencontre sur deux plans : un vert protégé par 4 fosses de sable et la distance spécialement longue pour les jalons noirs et bleus.  L’allée est assez généreuse par sa largueur et son trajet rectiligne.  Toutefois, une balle mal frappée à droite risque de se nicher derrière un des nombreux arbres.  Le côté gauche est ouvert sur le départ du prochain trou; un très mauvais coup risque de l’atteindre.  Soyez gentleman, ne ménagez pas votre orgueil et criez « Fore ».

Le vert est grand et il est gonflé par quelques pentes.  Sauf pour le coin arrière gauche, il est incliné de l’arrière vers l’avant et quelques bosses à négocier.  Le vert est propice à de décevantes lectures et non moins décevants coups roulés.  

Cette normale 3 est simple : atteindre la cible sur le coup d’envoi ou avoir une excellente approche et finalement surmonter le doute sur le coup roulé.

Le Château d’eau

Normale 3

Vidéo produite en 2010

La bute est la première image que le trou #12 offre aux joueurs qui quittent le vert précédent.  Outre l’inquiétante impression de frapper à l’aveugle, une longue distance attend les joueurs des jalons blancs et spécialement des noirs et des bleus.  La forte butte empêche de voir où atterrit le coup de départ.  Un panneau indicateur, en forme de cible mais qui n’est surtout pas une cible, se trouve à droite de la butte pour indiquer que la voie est libre ou non; soyez attentifs.  En 2017, un tertre de départ a été aménagé sur la butte pour les jalons verts et rouges. Cela offre une distance très raisonnable pour les personnes de ce calibre.

L’allée est généreuse mais il ne faut pas abuser ni de la gauche (canal) ni de la droite (forêt dense).  Le second coup fera la différence, surtout lorsqu’il reste encore entre 150 et 200 verges à parcourir.  Le vert est protégé par de 2 grandes fosses de sable; une 3e est en avant-garde sur la gauche dans l’allée.

Un grand tapis vert, bien ondulé spécialement à gauche, défie tous les coups roulés. Comme pour plusieurs autres verts, le devant est dangereusement glissant.

La Butte

Normale 4

Vidéo produite en 2010

Soulagés d’en finir avec le trou précédent, les joueurs arrivent confiants sur les tertres du tour # 13. C’est une normale 4, la plus courte du parcours.  Pourtant, la déception hantera plusieurs car tout s’annonçait si facile!

L’allée est plutôt étroite, coupée en son centre par une véritable trappe de sable bien en jeu pour tous les calibres.  Chaque côté est synonyme d’ennuis; à droite un magnifique lac, à gauche un bosquet bien nettoyé mais où se dressent de nombreux gardiens.  Le coup d’envoi est le premier défi, pas par sa longueur mais par une essentielle précision.  En principe, le second coup n’a rien d’intimidant si ce n’est les 3 fosses de sable qui rappellent que le vert attend votre balle, mais…

Le second défi appartient au coup roulé sur le ce grand tapis aux pentes douces.  Encore une fois, un fanion sur la portion avant doit inspirer le respect car la pente s’avère prononcée.

La Déception

Normale 4

Vidéo produite en 2010

L’allée du trou #14 se caractérise par un Double-crochet.  Cette normale 5 est courte mais non moins facile pour les coups audacieux ou mal exécutés.  L’allée est suffisamment sinueuse pour ennuyer les joueurs.  Le premier coude s’articule un peu vers la gauche à la hauteur de la fosse d’allée alors qu’un deuxième coude bifurque vers la droite à environ 150 verges du vert.

Un golfeur discipliné et constant peut atteindre facilement le vert en régulation.  Un coup de départ placé dans l’allée, suivi d’un deuxième coup sécuritaire permet d’attaquer le vert avec une approche de 130 verges ou moins.

Les longs cogneurs savent que le vert leur est accessible en deux.  Le danger réside dans cette tentation qui peut couter cher et anéantir tous les espoirs d’un bon pointage.   Un long coup de départ imprécis se retrouve dans le sable au milieu droit de l’allée à environ 225 verges de la cible.  D’autres obstacles plus dangereux attendent tous les calibres de joueurs : à gauche, lac suivi d’un ruisseau et de l’autre côté un long canal tout le long de l’allée.

Le grand tapis vert est relativement accessible même si 2 fosses de sable rappellent d’être ni trop à gauche ni trop long.  Celle qui est située à l’avant gauche est menaçante autant pour ceux qui tentent de rejoindre le vert en deux que les autres coups.

Ce vert offre une double configuration : relativement plat au centre jusqu’à l’arrière puis en pente sur les côtés et plus cruellement sur le devant avec, en prime, une bosse appréciable à droite.  Un Double crochet pas long mais pas si facile!

Le Double-crochet

Normale 5

Vidéo produite en 2010

Le 15e est la normale 3 la plus courte du parcours, c‘est pourquoi il a été affectueusement nommé le Nain.  Il est un trou signature avec un joli pont de pierre qui enjambe un lac qui avalera sans scrupule les balles mal frappées.  Un vent tourbillonnant sème le doute.  De chaque côté de la cible, 2 profondes fosses de sable peuvent compromettre la normale qu’on se voyait déjà inscrire sur la carte.

Le vert est généralement plat mis à part une petite cambrure à gauche et à l’arrière.  Comme il est immense, la pièce maitresse du succès est le coup de départ qui doit absolument prendre en compte la couleur du fanion; 3 coups roulés arrivent si vite!

Le Nain

Normale 3

Vidéo produite en 2010

Le 16e repose sur un terrain plat, voisin d’une zone humide et protégée; on lui a attribué un nom exotique : la Savane.  L’allée est en ligne droite, bordée par 4 imposantes fosses de sable.  La vue des tertres de départ présente une normale 4 qui représente un défi classique à la manière des beaux trous de golf de la Floride.

Si le joueur ne porte pas attention à l’alignement des tertres de départ, il risque fort de voir son coup d’envoi atterrir hors de l’allée sur la droite.  Les fosses d’allée imposent le respect mais le principal défi commence avec le coup d’approche.  Les 2 profondes fosses de sable de chaque côté du vert sont sans pitié.

Il faut placer la balle non seulement sur le vert mais aussi le plus près possible du drapeau.  Sur le vert, le défi se transforme en difficulté car sa grande superficie est conçue pour mettre à l’épreuve la dextérité du coup roulé.  C’est simple, le vert est sinueux partout avec de véritables pentes; l’expérience est un atout !

La Savane

Normale 4

Vidéo produite en 2010

Les golfeurs devront faire une Promenade avant d’amorcer le dernier droit du parcours.  Le chemin qui longe cette dernière normale 3 est une ancienne route municipale, depuis déplacée à droite.  Le # 17 est un trou intimidant et difficile.  Tous les défis sont au rendez-vous : de l’eau, du sable, un hors limite et un vert capricieux.

Sans équivoque, le principal obstacle est l’étang léchant le côté gauche du vert.  Le fait que l’étang soit légèrement plus bas que le vert ne facilite pas les choses.  Une balle qui atterrit sur le bord du lac déboulera inévitablement vers le plan d’eau.

Pour les jalons éloignés, le coup initial est important et délicat en termes de distance et d’obstacles à éviter, sans compter un hors limite tout le long de l’allée à droite.

On retrouve une fosse de sable incommodante du côté droit du vert.  Lorsque le fanion est planté dans le premier tier du vert, sortir une balle de cet endroit relève d’un coup de maître.  Une deuxième fosse de sable, moins dangereuse, est située à l’arrière du vert.  Cette fois, replacer la balle sur le vert requiert la gestion de ses craintes : une pente forte vers le devant et vers l’étang.

Une fois le fer droit en main, le travail est loin d’être terminé.  Une pente impardonnable occupe la partie avant alors qu’une seconde domine l’arrière gauche du vert.  Le seul répit est la position du fanion sur le quart arrière droit car la surface est relativement plate.  Plusieurs joueurs préfèrent placer leur balle devant le vert et compter sur une approche précise et un seul putt.  Bref, la Promenade amène les joueurs vers un grand défi.

La Promenade

Normale 3

Vidéo produite en 2010

Le 18e trou est une normale 5 qui détermine le destin d’une partie, en particulier lors de compétitions.  L’allée, tout en montée, remet en question les distances inscrites sur la carte.  Le coup de départ ne présente pas un danger significatif si ce n’est une zone hors limite sur la droite; hors limite qui guettera les joueurs jusqu’au vert.  Heureusement, des buttes et de généreux sapins protègent les véhicules des balles échappées à droite.

Le second coup est plus risqué car l’allée est étroite avec une pente de droite à gauche vers un bosquet bien fourni.  Les excellents joueurs peuvent atteindre le vert en deux.  Mais attention, outre l’allée inclinée bordées d’arbres, le vert est plutôt élancé : avant vers arrière.  Et c’est sans compter qu’il y a une fosse de sable invisible à l’approche.  Elle est située sur le coin avant gauche, bien dissimulée par un monticule.  Une seconde trappe capture les balles à droite du vert.

Enfin, le vert est surélevé exigeant un excellent coup pour remettre, en position de putting, les balles trop loin à gauche, à droite et derrière.  Un vert capricieux à pentes évidentes à l’œil et pas évidente à maitriser est le dernier challenge.  Le coup roulé finira de seller votre destin.

Le Destin

Normale 5

Vidéo produite en 2010